Contactez-nous

Université McGill, Département de génie chimique, Wong 4300

3610 rue University, Montréal, QC, Canada H3A 0C5

Tel 514.398.4275 Courriel corinne.hoesli@mcgill.ca

  • LinkedIn Social Icon

LABORATOIRE DE BIOINGÉNIERIE DES CELLULES SOUCHES - Université McGill

© 2019 Tous droits réservés

Diabète

La transplantation d’îlot pancréatique selon le protocole d’Edmonton donne un nouvel espoir pour traiter le diabète. Pour répandre l’accès de ce traitement, les techniques utilisées devront être améliorées afin de produire un plus grand nombre de cellules Bêta produisant l’insuline tout en améliorant les méthodes de greffes pour diminuer les rejets. Une stratégie pour réduire le rejet des greffes est de placer les îlots à l’intérieur de dispositifs immunoisolants (par exemple grâce à l'encapsulation) créant une barrière physique entre les cellules greffées et le système immunitaire de l’hôte. L’encapsulation des îlots dans des billes d’hydrogel permet la survie à long terme des îlots ainsi que le renversement du diabète auto-immun sur un modèle de rongeur.  Malgré les essais cliniques qui sont actuellement réalisés sur les humains, les résultats prometteurs obtenus chez les rongeurs n’ont pas encore pu être répliqués chez les primates. Nous avons développé une nouvelle méthode basée sur l’émulsion afin d’encapsuler une grande quantité d’îlots en quelques minutes. En utilisant cette technique d’émulsion, nous pouvons produire des billes d’alginate concentré qui réduit le contact des anticorps de l’hôte avec les cellules greffées. Ce nouveau type de bille d’alginate non fonctionnalisé peut réduire et éliminer les problèmes encourus avec les autres techniques d’encapsulation, tels que la prolifération fibrotique.